Romance

Bleeding heart de Nikki Jenkins

Parfois j’aime bien donner mon avis à chaud bouillant, même si c’est la nuit. 😊

Alors, voici mon petit dernier lu : le très délicat « Bleeding heart » de Nikki Jenkins publié aux éditions DreamCatcher, avec la superbe couverture de Thibault Beneytou.

Je vous dis de quoi ça parle ? Alors voilà le pitch :

Émilia Stark a enfin réussi à obtenir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle : William Portman. Mais après quatre ans de bonheur, voilà que Will s’éloigne soudainement d’elle, sans aucune explication.

Pourquoi ce changement d’attitude ?

Au détour des interrogations d’Émilia, pénétrez dans ses souvenirs. Celui d’un premier amour, inconditionnel et unique, qui vous plonge brusquement dans le monde des adultes

Mon avis :

Classique young adult ? Eh ben non ! Ce petit joyau tout court (169 piges) est un instantané de vie. Comme un aveu. Alors après un abandon de lecture et très peu de temps libre, j’avais besoin d’un texte court et bien ficelé pour me remettre en selle. C’est chose faite ! Mais attention, au risque de « spoaler » comme dirait ma copine Aly (j’adore sa façon de dire ça ! 😂), il me faut vous le dire parce que c’est le genre auquel ce livre appartient : c’est une « sad romance » en d’autres termes un drame amoureux triste et dont la fin vous laisse le coeur… saignant.
Pauvre Mia dont on découvre l’histoire, sacré Will auquel on s’attache malgré tout. Et il y a cette attirance, douce et intense qui vous prend au coeur. Oui, mesdemoiselles, parce que c’est pas la peine d’en mettre une tonne et du cru pour vous faire vibrer ! Les mots de Nikki Jenkins sont si bien posés que j’ai ressenti cette attirance au point d’en avoir des picotements jusque dans la main. Pas d’érotisme, mais de la belle romance. Triste, il faut bien le dire.
Des pistes particulièrement bien brouillées m’ont toutefois laissée perplexe jusqu’à ce que je comprenne, page 124 environ…. bien joué ! 😉
Les personnages secondaires : Sarah, Josh ou encore Cassie son vraiment attachants. L’intrigue est donc bien tenue et la psychologie cohérente.
J’ai aimé parce que ça sonne juste, l’auteure sait de quoi elle parle et pour le savoir moi aussi, j’aime qu’on ne surjoue pas dans des sentiments surfaits pour publier du « pleure-pleure ».
C’est beau et pour celles qui aiment les belles histoires qui ne finissent pas toujours par un fluff de bonheur, c’est vraiment un beau moment de lecture.
J’ai été touchée par la grâce de ce roman émouvant et pudique si bien écrit qu’il se lit d’une traite et vous tient au corps après l’avoir refermé !

Merci Nikki ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s