Policier

Booktour – « Celle qui ne pardonnait pas » Christophe Vasse

Résumé

Gabrielle Berthelot, capitaine de gendarmerie, se remet tout juste de la mort de son coéquipier Axel, lors d’une descente. C’est alors qu’on lui impose un nouveau partenaire : Marc.

D’abord réticente, elle est bien obligée de coopérer lorsqu’une jeune fille est assassinée. Bientôt d’autres meurtres sont commis dans le milieu étudiant de Toulouse selon le même rituel : outre une curieuse mise en scène antique, le « tueur aux cartes » envoie après chaque meurtre une carte composées d’indices sur les filles qu’il a assassinées.

Le duo devra faire preuve de tout son talent pour identifier l’assassin avant qu’il ne choisisse sa prochaine victime…

Les personnages :

Si vous ne connaissez pas encore Christophe Vasse, attendez-vous à être surpris. Ses personnages sont de véritables anti-héros, même s’ils ne manquent pas de charisme. Je me suis beaucoup identifiée à Gabrielle : forte, mais blessée, obstinée, avec… un sacré caractère ! Marc est tout aussi réaliste et sa personnalité habilement ciselée. Toute ressemblance avec une personne existant ou ayant existé ne serait pas, à mon avis, qu’une simple coïncidence. Beaucoup s’y retrouveraient. D’autant plus que ce dernier se débat avec des problèmes de couple, des soucis de cœur et des remous existentiels qui ont rarement épargné qui que ce soit. Il n’en est pas moins raisonnable… mais face à une Gabrielle qui peut se montrer touchante et fragile lorsqu’elle baisse la garde, saura-t-il garder le cap et passer outre l’ambiguïté de ses sentiments ?

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils créent une atmosphère parfaitement crédible et un environnement riche autour des principaux protagonistes : que ce soit Abel, l’ami éploré ravagé par la mort de la première victime qui très vite laisse s’exprimer son besoin de justice, Dobey, le colonel intransigeant, mais bienveillant, ou encore Laura, Franck et les jumeaux, famille d’adoption de Gabrielle qui constituent sa base stable lorsqu’elle perd pied, absorbée par sa rancœur, quand sa part brisée refait surface.

En bref, un vrai bonheur que de s’attacher à chacun d’eux.

L’intrigue

Je vais faire ma maline et vous dire qu’il est rare que je ne la perce pas assez vite, mais là, j’ai été prise au dépourvu par les retournements de situation et des pistes soigneusement brouillées. La clé est du mystère est d’une incontestable originalité (l’auteur a fait des recherches !) et je ne vous cache pas que je n’ai pas réussi à prédire le dénouement. Sur aucun point du reste et pas seulement sur l’aspect policier. Et ça, j’ai aimé !

L’auteur a misé sur une narration au présent, un parti judicieux qui diffère de ses précédents écrits : c’est plus immersif et le récit gagne en addictivité ! On tourne chaque page sans jamais se lasser, et le suspense est au rendez-vous : impossible de lâcher ce page turner !

En bref

Un roman qui se déguste avec plaisir, une écriture fluide qui promène le lecteur d’une manière déconcertante, des personnages attachants qui vous emportent dans un récit où vous avez l’impression d’être des leurs. Il reste une impression flottante d’imprégnation lorsqu’on a refermé le livre, comme si on ne parvenait pas tout à fait à le quitter. C’est le propre des coups de cœur et je ne saurais que vous conseiller de lire ce roman pour vous laisser emporter à votre tour !

Merci à l’auteur pour ce service presse et ce délicieux moment de lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s